Catégorie : macérâts

Le luffa ou loofah, appelé encore éponge végétale, orne de façon originale une tonnelle ou une clôture. Les fruits verts allongés, consommables à l’état jeune, prennent par la suite une consistance fibreuse qui sert à la confection d’éponges.

Comment faire des éponges de luffa ?

Si vous avez un petit potager et vous aimez bien les produits écolo, vous allez adorer les éponges de luffa ! Complètement naturelles et végétales, elles servent autant pour la douche que pour faire le ménage. Elles sont idéales pour laver la vaisselle et les sols.

Faire pousser la luffa est très simple, il suffit d’acheter les bonnes semences :Luffa aegyptiaca ou cylindrica, puis les planter de la bonne façon :

  • En avril, il faut les planter en godets dans un endroit clair et à température fraîche (environ 12°C ) ;
  • En mai, on peut planter la luffa en pleine terre ou dans de grandes jardinières, à l’extérieur ou en terrasse bien ensoleillée. Il est important de bien séparer les graines, en faisant des rangs éloignés de 2 mètres. On plante des groupes de 3 graines tous les 1,20 mètre.

En automne vos courges seront prêtes pour la récolte ! Si vous avez bien entretenu vos luffas, vous aurez de 3 à 5 fruits par pied, qu’il faut faire sécher.

Ensuite, on les fait tremper plusieurs jours, puis on enlève la pulpe et les graines, qu’on conserve pour l’année suivante. Pour blanchir la luffa, on la met dans l’eau bouillante. Une fois sèche, on obtient une éponge en forme de cylindre, que l’on peut couper en tranches.

Pour entretenir cette éponge, il faut tout simplement la rincer et la faire sécher après chaque usage.

Comment utiliser le loofa ?

Le loofa permet d’effectuer un peeling doux et d’exfolier les parties les plus rugueuses du corps (coudes etc.) et peut s’utiliser sur l’ensemble du corps.
Le loofa doit être humidifié pour devenir un peu plus souple et doit être utilisé avec un savon.

Après avoir utilisé le loofa, n’oubliez pas d’hydrater votre peau. L’action du gant de loofa permettra une meilleure pénétration de vos soins.

Nettoyer votre peau avec un loofa l’embellira en lui donnant plus de souplesse. Son action en profondeur contribue à améliorer la circulation sanguine et réduire ainsi la formation de capitons graisseux.

– le loofa permet de stimuler la circulation sanguine
– il exfolie en douceur la peau et donc adoucit la peau. Le loofa supprime tout effet gras de la peau ainsi que toutes impuretés.
– il élimine les peaux mortes
– votre peau retrouve toute son élasticité
– en automne, le loofa gomme votre peau lorsque votre bronzage a terni ou jauni à la fin de l’été.
– au printemps il permettra à votre peau de retrouver son éclat. L’hiver est en effet une saison où la peau devient davantage sensible aux agressions extérieures, notamment au froid.

A vos potagers et graines, on se retrouve dans environ 4 mois pour savoir si j’ai eu la main verte…..

Sujet: macérâts

Bonjour les écolos de tout bord,

La suite de mes tests et mes expériences avec mon petit panier cadeau, merci encore Mathilde…!!!

J’ai refait un macérât d’urucum (voir première recette et propriétés ici) dans de l’huile de bourrache « soin anti-âge » (30 grs d’huile de bourrache avec 3 grs de poudre d’urucum)

Laisser mâcérer 48 heures et filtrer.

Il y a de cela plusieurs mois, aromazone m’avait offert pour tester le gélulier taille 0.

Je prépare tout mon matériel et matières premières, un bon lavage de mains et du matériel et hop, c’est parti.

Je prépare et monte mon gélulier selon le mode d’emploi fourni, rien de bien compliqué, dans un bol, je pèse 20 grs de mon macérât d’huile de bourrache avec mon urucum, avec 10 grs d’huile de germe de blé conseillé sur le site partenaire Aromazone

Je rempli mes gélules avec une pipette graduée pour plus de précision à ras bord, je referme selon les indications et me voilà avec 24 gélules.

J’en ai préparé 2 fois en tout 40 gélules et à raison de 2 gélules par jour matin et soir, je peux faire une cure de 20 jours.

Cette préparation hydrate en profondeur car on les utilises en interne, prépare la peau au soleil et donne bonne mine.

Cela fait 5 jours que je les prends, pas de changement pour le moment mais pas d’effets négatifs non plus heureusement.

Verdict au bout des 20 jours, enthousiaste !!!

A très vite pour d’autres folles expériences….

 

 

Sujet: macérâts , test

Hello les écolos girl’s and boy’s

Période de confection intensive en ce moment…

Si vous suivez mes aventures cosmétos, c’est encore un nouvel actif que j’essaie aujourd’hui suite au panier de produits et actifs offert par une amie le week-end dernier, pleins de choses nouvelles que je n’avais encore jamais essayé, je suis toute excitée hihi

Enorme Merci Mathilde

Alors, le soleil arrivant……..Enfin bon, ça c’était avant vu le temps du jour, cependant je me prépare pour le printemps et j’essaie d’oublier la grise mine hivernale du Nord

Je vous présente donc la poudre d’urucum tadaaaam

Je connaissais bien sûr mais vu que je suis dans le minimalisme cosméto et que j’essaie d’utiliser les produits bruts, je n’achète que très peu d’actifs…

L’urucum, de son doux nom botanique Bixa orellana, est également appelé roucou ou roucouyer. Cet arbuste pousse dans les régions tropicales d’Amérique et possède un fruit dont les bienfaits sont très intéressants pour les peaux claires comme la mienne.

Elle est l’alliée idéale pour préparer sa peau au soleil et donner bonne mine.

C’est une poudre très orangée qui est très riche en caroténoïdes, 100 fois plus que la carotte ! Grâce à cette teneur exceptionnelle, elle est idéale pour préparer des soins bonne mine, avant et après soleil, et anti-âge. Elle contient également de nombreux oligo-éléments comme le zinc, le magnésium, le sélénium, et le cuivre.


Recette plus que simplissime :

J’ai ressortie mon macérât de fleurs de souci qui donne, du coup, la fameuse huile de calendula (mélange d’huile de pépin de raisin dans laquelle j’ai laissé macérer mes fleurs de souci du jardin (séchées au préalable au soleil) pendant 2 mois, on filtre et voilà…

Les propriétés du macérât de calendula sont apaisant et adoucissant, recommandée pour les peaux sèches et fragiles.

J’ai pris 50 grs de mon macérât de calendula dans laquelle j’ai ajouté 6 grs de poudre d’urucum.

J’ai laissé macérer pendant 48 heures en remuant ma préparation de temps en temps car la poudre tombe au fond du bol et j’ai filtrée avec un filtre à café, ça pris un peu de temps mais c’est normal.

Cela me donne une huile orangée que j’applique matin et soir en petite quantité sur le visage (on peut aussi sur le corps bien entendu).

J’ai obtenu une huile apaisante par le calendula et préparatrice solaire, anti-âge et bonne mine avec la poudre d’urucum.

Je trouve ma peau toute douce après application, j’en mets peu et rassurez-vous, je ne suis absolument pas orange.

Elle est pas belle la vie ???

A vos bols, fouets et autres joyeusetés et amusez-vous !!!

Sujet: Corps , macérâts , visage

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, petit gommage à la poudre d’orange maison bien sûr…

Pour survivre au froid et au vent, à la maison, nous consommons pas mal d’oranges, citrons, clémentines etc.

En jus le matin, ou en en-cas dans la journée, bourrée de vitamines, fraîches à souhait, un régal

Habituellement, je fais des macérâts vinaigrés avec les pelures d’agrumes, pour le ménage au vinaigre, rien de tel, ça sent bon, ça désinfecte et ça masque l’odeur du vinaigre que l’on peut avoir du mal à supporter.

Sauf que j’ai quelques bouteilles d’avances et envie de faire autre chose de ces pelures merveilles, ni une ni deux, je prends un torchon propre, je prépare mes pelures d’oranges non traitées et bio bien évidemment, j’enlève le blanc qui se trouve à l’intérieur et je fais sécher sur mon radiateur pendant 2 jours.

Il est possible de les faire sécher au four entre 80 et 110 °.

Je prends mon mixeur et voilà une poudre d’orange qui sent bon à souhait.

Ce matin, c’était gommage avec cette mixture.

On se mouille, on prends une poignée de poudre, j’y ajouter de l’huile d’argan (n’importe quelle autre huile végétale peut faire l’affaire..) et on frotte, on frotte, on rince. C’est un gommage tout doux qui n’est pas du tout agressif, je l’utilise aussi pour le visage, qui sent bon et qui laisse une salle de bain plus propre qu’avec le gommage au marc de café que j’adore aussi.

La poudre d’orange est astringente et tonifiante, elle nettoie la peau en profondeur, débouche les pores en éliminant les cellules mortes, affine le gain de peau et donne à la peau un teint frais et lumineux., elle donne également à la peau un aspect plus jeune et éclatant.

On peut également l’utiliser comme shampoing sec ou dans vos préparations de shampoing solide.

Ma préparation n’est pas assez fine pour cette utilisation car je voulais garder des grains un peu plus gros pour mon gommage.

Ne jeter plus vos agrumes et profitez-en pour inventer de nouveaux soins beauté !!!

A vos oranges et belle journée.

 

Sujet: Corps , macérâts , Shampoing , visage

Vous commencer à connaître le B.A.B.A. de la cosméto Home Made, mais aujourd’hui j’ai envie de vous emmener encore plus loin…

Dans mes recettes, comme dans toutes recettes de crèmes cosmétiques d’ailleurs, on utilise presque toujours une huile végétale…

On les achète, en principe, toutes faîtes et elles sont toutes différentes : des plus courantes comme l’huile d’olive, l’huile de pépin de raisin ou des moins connues comme l’huile de noyau d’abricot, l’huile de prunes, l’huile de tomates…

Et bien moi, j’ai voulu aller plus loin dans mes cosmétiques et je me suis mises « frénétiquement » aux macérât (ses huiles dans lesquelles on fait macérer des plantes pour en extraire les bienfaits).

Je vous avais donné la recette d’un macérât de vanille, voici les macérâts d’amandons de prunes, de fleurs de lavande et de fleurs d’hibiscus.

Avant tout, cueillez vos plantes, lavez les correctement pour enlever les poussières éventuelles etc… et laissez les séchées environ 24 heures pour qu’elles perdent leur eau au risque de faire moisir votre huile.

Amandons de prunes : (adoucissante, émolliente, assouplissante)

Environ une vingtaine d’amandons de prunes (les prunes du jardin bien sûr) vous cassez les noyaux avec une pince ou autre et récupérez uniquement l’amandon

60 ml d’huile végétale de pépin de raisin

Vitamine E

Fleurs de lavande : (apaisante, régénérante, cicatrisante)

Une grosse poignée de fleurs de lavande (du jardin bien sûr) euhh je me répète non ???

50 ml d’huile d’olive

Vitamine E

Fleurs d’hibiscus : (adoucissante, émolliente, anti oxydante et colorante)

Une grosse poignée de fleurs d’hibiscus (du jardin…Non je rigole je n’en ai plus…) acheter chez AZ séchées

60 ml d’huile de pépin de raisin

Vitamine E

(Petite précision : ce macérât est un premier essai, je ne l’ai jamais tenté, je vous donnerais donc mes impressions dans environ 6 semaines…..)

Alors, sans oubliez, bien évidemment, de bien stériliser vos contenants avant toute chose.

Mettre en pot hermétique, étiquetez et secouez régulièrement pour bien profiter des vertus des plantes et attendre………..environ 1 mois…….minimum, je dirais que 6 à 8 semaines est mieux.

Patience est mère de vertu n’est-ce pas ???

Vous pouvez choisir à peu près n’importe quelle huile mais choisissez là de préférence avec une odeur neutre pour profiter de la bonne odeur de vos plantes, quand aux plantes il existe une multitude de choix…….A vous de faire vos expériences, selon vos envies, selon ce que vous avez dans le jardin….et surtout selon vos besoins.

La vitamine E sert à éviter le rancissement de vos huiles et se dose entre 0.02 % et 0.5 %.

Impatiente de me servir de mes macérât maison mais je vais devoir réfréner cette impatience…Mon Dieu….!!!

Prochaine étape, trouver une herboristerie pour avoir pleins mais pleins de plantes différentes…Et……..attendez, je crois que je vais retourner en cuisine faire un macérât de cannelle…j’adore l’odeur et pour les massages hivernaux….Hum sensuel…Tiens quelle bonne idée je viens d’avoir…….Ah l’auto-congratulation est satisfaisante dans ces moments là

A moi les fioles pleines de nature…….Waouhhhh

viaLes p’tites fioles.

Sujet: macérâts

Cette fois-ci, recette de parfum…

C’est comme tout, lorsque l’on peut faire simple et naturel on n’hésite pas donc voici mon résultat……

Après avoir parcouru beaucoup de forum et de blog car je n’avais jamais tenté le parfum, j’ai fait une compile (non, non pas de musique je vous rassure, je préserve vos oreilles)

95 ml de vodka (bin oui mais pas le boire hein ???) je vous connais

5 ml de glycérine végétale

40 gouttes d’huiles essentielles de vanille

40 gouttes de fragrance pétales de rose de chez AZ

Mettre en flacon (joli et en verre de préférence), secouez et mettre au frigo à macérer au moins 1 mois, je l’ai fait il y a environ 15 jours et il sent très mais alors très bon je verrais si je rajoute quelque chose après.

Second essai :

95 ml de base de parfum

5 ml de glycérine

40 gouttes d’HE de vanille

40 gouttes de fragrance body butter de chez AZ

Je verrais lequel des 2 recettes fixe mieux les odeurs….

J’ai trouvé mon inspiration notamment sur le site de kimgoesscrimping

Bon parfum à vous, essayez selon vos envies…..

Bizzzzous

viaLes p’tites fioles.

Sujet: huiles essentielles , macérâts , papotages , visage

Il me restait environ 60 ml d’huile de carthame dans lequel j’ai ajouté 1 cuillère à soupe de café noir moulu. Même chose que pour le macérât de vanille, mettre à l’abri de la lumière, secouez chaque jour pendant environ 3-4 semaines, filtrez et faîtes aller votre imagination.

Crème corporelle amincissante, crème de nuit anti-oxydant, soin anti-fatique, énergisant etc….

viaLes p’tites fioles.

Sujet: Corps , crème , macérâts

Ingrédient indispensable pour la fabrication du cold cream de l’hiver de mes loulous (je sais c’est pas tout de suite mais j’anticipe positivement).

Donc 100 ml d’huile de pépin de raisin bio (odeur neutre)

et ajoutez 2 gousses de vanille (que j’ai ramené de l’île Maurice),

les couper en 2 dans le sens de la longueur et grattez les graines que vous mettrez dans votre huile ainsi que les gousses. Mettre à l’abri de la lumière, agitez tous les jours pendant 3 semaines et filtrez. Votre macérât est prêt à être utilisé.

Une odeur divine dont je ne me lasserais jamais…….

viaLes p’tites fioles.

Sujet: macérâts